Le conseil général des Hauts-de-Seine retire sa subvention à l’université de Nanterre

Le conseil général des Hauts-de-Seine a décidé de supprimer sa subvention annuelle de 900 000 € à l’université publique de Paris Ouest Nanterre La Défense. Cette subvention est essentielle au fonctionnement de l’université qui accueille environ 35 000 étudiants. Dans le même temps, le CG verse une subvention annuelle de 10 millions d’euros au pôle privé Léonard de Vinci, qui accueille moins de 5 000 étudiants ! Le départements des Hauts-de-Seine est probablement l’une des seules collectivités territoriales à financer de manière aussi importante une université privée.
Cette décision s’inscrit dans un contexte particulier. L’université de Nanterre s’était largement mobilisée lors du mouvement du printemps dernier contre les « réformes » de l’enseignement supérieur imposées par le gouvernement, et Bernadette Madeuf, la présidente de l’université, avait clairement indiqué sa méfiance à l’égard de la loi LRU. Cette dernière conteste aujourd’hui la justification mise en avant par le CG, qui affirme que c’est « l’absence de projet » qui empêche la signature d’un nouveau contrat d’objectifs pluri-annuel avec l’université. Se référant à un courrier du 18 novembre 2009 adressé à M. Devedjian, l’université rappelle avoir présenté un projet visant à développer à La Défense des formations de haut niveau dans les domaines de l’économie, de la finance, de la gestion et du développement durable.
Une pétition en ligne permet de réagir à cette décision du CG qui s’apparente à une véritable mesure de rétorsion politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *