Le dangereux projet du ministère de l’immigration et de l’identité nationale de Sarkozy, par Nicolas

Demander aux personnes qui souhaitent immigrer en France de respecter des conditions définissant une « identité nationale française » est très dangereux et rappelle une douloureuse période pour nombre de St Mandéens. Que se cache-t-il derrière ces mots ? Ce n’est pas l’obligation du respect de la loi, puisque qu’il y a une justice en France. C’est par conséquent répondre a des conditions définissant ce qu’est « être français ». Une définition qui dirait : « doit parler français, avoir une qualification, avoir un emploi, et pourquoi pas être de religion catholique etc. ????

Pour toutes les communautés de St Mandé, et plus particulièrement pour la communauté juive, cela peut malheureusement rappeler une douloureuse période…

Comme nous le savons, résident à St Mandé nombre de personnes proches de la religion juive. Une partie importante de cette population attachée au judaïsme ne parle ni l’hébreu, ni l’anglais, ni le polonais, ni l’allemand ou autre langue étrangère. Par l’histoire, nombre de ces personnes possèdent une partie importante de leur famille diversement répartie au travers de la planète. Imaginons que demain tous les pays de la planète exigent les mêmes conditions que M. Sarkozy ? Il sera tout simplement impossible de retrouver tous les siens !

Et que fera M. Sarkozy de toutes les personnes actuellement sur notre territoire et qui ne respecteront pas ces conditions ? Là aussi le risque de rappeler de douloureux souvenirs est très important !

Je comprend parfaitement que Mme Veil qui a quelque peu soutenu M. Sarkozy proclame son désaccord sur ce point très choquant, notamment pour les populations qui ont déjà souffert de telles idéologies par le passé.

Est-ce que le monde serait meilleur si un St Mandéen voulant rejoindre une partie de sa famille en Pologne, en Israël, en Russie ou aux USA devait obligatoirement maîtriser la langue, avoir la garantie de l’emploi et répondre à toutes les autres conditions ? pourquoi ne pas se plier à la religion dominante du pays pour pouvoir rejoindre sa famille ? sans parler de la couleur de la peau !

Et qui définirait l’identité nationale ?

Je trouve, en tant que St Mandéen ayant beaucoup d’amis issus de différentes cultures, qu’il est très dangereux de vouloir obliger les individus à se soumettre à de telles règles ! La variété des cultures est une richesse pour la France !

En tant que St Mandéen je me demande aussi quelle peut être la position de la majorité municipale à ce sujet, connaissant la population de notre ville… sujet très grave à mes yeux pour les raisons évoquées ci-dessus.

Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *