Prise de position de la section de Saint-Mandé sur la révision constitutionnelle

La section de Saint-Mandé réaffirme l’importance de la lutte contre le terrorisme qui a ensanglanté la France en 2015 et frappé notre ville  de façon très proche et douloureuse par l’attaque de l’Hyper-Cacher en janvier 2015.

Cependant, elle n’est pas favorable à l’inscription de la déchéance de nationalité dans la Constitution lors de la révision constitutionnelle en cours. Tel est le sens du vote interne auquel il a été procédé le 8 février au cours duquel les militants présents (46% ) se sont exprimés à plus de 90% contre l’inscription de la déchéance de nationalité dans la Constitution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *