Tarification de la restauration scolaire : entêtement à Saint-Mandé ?

C’est fait à Vincennes depuis longtemps. C’est fait à Levallois et même à Neuilly/Seine, pourtant peu suspectes de penchant collectiviste! Comme dans la majorité des villes, la tarification de la restauration scolaire y est calculée sur la base du quotient familial, un système transparent prenant en compte les données particulières de chaque famille.
A Saint-Mandé, on résiste : « ce n’est pas possible, c’est trop compliqué », nous dit on à la mairie. On se demande pourquoi ce qui n’est pas compliqué à Neuilly le serait à Saint-Mandé !
D’ailleurs, nous explique t’on, il existe un tarif réduit, même deux, pour les « familles qui ont des difficultés financières ». Il leur faut constituer un dossier pour solliciter la générosité des élus. L’expérience prouve qu’il faut vraiment être nécessiteux pour obtenir gain de cause : un jeune couple de Saint-Mandéens au chômage avec deux enfants disposant d’environ 1900 euros par mois, avec les charges qui lui incombent, s’est ainsi vu imposer le prix standard, le tarif réduit lui ayant été refusé. Un barème basé sur le quotient familial lui aurait donner un peu de latitude…

Monsieur le Maire, il est temps pour Saint-Mandé de mettre en œuvre une tarification indexée sur le quotient familial, qui a fait ses preuves partout et qui seule est gage d’équité et d’esprit républicain.

Antoine MORIN

Un commentaire

  1. Je profite de ce post pour vous féliciter de la lettre d’information reçue ce jour, du beau travail !

    Bon courage à vous tous

    Martial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *