Abandon du chèque transport

Le Parti socialiste dénonce la décision prise par le gouvernement d’abandonner définitivement le chèque transport. Alors que le décret sur les conditions d’application du chèque transport a été publié le 10 février 2007, et que selon le premier émetteur de ces chèques à avoir été habilité, de nombreux employeurs commençaient à budgéter cette nouvelle dépense, le gouvernement fait volte face et décide d’abroger le dispositif. Cette décision et en contradiction totale avec les déclarations du président de la République et du premier ministre sur le pouvoir d’achat. Elle prive de nombreux salariés de la faculté de réduire leurs frais de transport, tant ceux qui ne peuvent pas se passer de véhicule individuel que les usagers des transports en commun de province qui ne bénéficient pas de remboursements de la part de leurs employeurs.

Le Parti socialiste demande au gouvernement de ne pas abroger ce dispositif et de lui donner les moyens de sa réussite. Il est favorable à ce que soit alloué à son financement une part d’une nouvelle taxation sur les super-profits des grandes entreprises pétrolières.

Communiqué d’Alain VIDALIES,
Secrétaire national aux entreprises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *