Cercles de silence saint-mauriens

Qu’est-ce qu’un cercle de silence ?
Il y en a plus de 160 en France, réunissant en tout, chaque mois, plus de 10 000 personnes. Des citoyens silencieux, en cercle, avec banderoles et affiches explicatives, expriment ainsi leur indignation et leur honte du traitement infligé aux sans-papiers.
Action non-violente contre la violence des vérifications au faciès, celle des centres de rétention administrative (CRA), des expulsions musclées, des familles éclatées et des couples séparés au nom des objectifs chiffrés de B. Hortefeux et E. Besson, fidèles séïdes de N. Sarkozy.
Le premier cercle de silence de Saint-Maur a rassemblé, le vendredi 25 septembre 2009, plus de 150 personnes sur le parvis du RER « Saint-Maur Créteil », à l’appel du RESF, de la LDH, de militants d’Amnesty International et de membres du Collectif contre la misère et l’exclusion. Il en fut de même pour le deuxième cercle : vendredi 23 octobre, avec 120 participants. Ce succès doit être souligné dans le contexte hostile de Saint-Maur, avec le rejet de l’autre qui l’accompagne souvent.
Citoyens et responsables de tous bords et de tous âges de notre commune et de ses voisines, dirigeants associatifs, membres de partis de gauche dont les 4 conseillers municipaux d’opposition (plus 1 de Joinville), groupes confessionnels, y ont participé. Pour développer et amplifier ce mouvement de protestation silencieuse, exiger le respect des droits fondamentaux des sans-papiers et de leurs familles ainsi que l’arrêt de la politique du chiffre, REJOIGNEZ-NOUS SUR LE PARVIS DU RER « SAINT-MAUR CRETEIL » LES VENDREDIS 27 NOVEMBRE ET 18 DÉCEMBRE DE 18h30 A 19h30.

Article de Claude Karr et Denis Laurent, issu de Saint-Maur socialiste (n° 22, octobre 2009, p. 4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *