Confusion générale

Nous sommes dans une phase particulière où l’on constate que nous sommes dans une confusion générale. La volonté de tout sur médiatiser engendre une confusion dans l’action de la politique gouvernementale et de celle du président de la République.
Nous étions témoins hier soir d’une conférence de presse totalement décalée alors que Nicolas Sarkozy est déjà parti pour la Guyane.

Confusion sur la manière de conduire la politique et sur la politique elle-même. Concernant la sidérurgie, des annonces sont immédiatement contredites par la ministre des Finances, Christine Lagarde. Ce fut la même chose pour les quotas de pêche récemment. On est également dans la confusion la plus complète pour les engagements pris dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. Le dernier avatar du rapport Attali montre qu’il est quotidiennement remis en cause par le gouvernement après que le président de la république a annoncé qu’il reprendrait quasiment toutes ses propositions.

Le message du PS consiste aujourd’hui à dire que la politique du gouvernement atteint un point de confusion qui nous inquiète. Cette situation trouve son illustration à Neuilly, vitrine locale de Nicolas Sarkozy et de l’UMP. Cette vitrine locale est en train de se briser avec la remise en cause de celui qui avait pourtant été installé par le président de la République, lui-même. On assiste maintenant à un mini putch du fils du président de la République, Jean Sarkozy.

Stéphane Le Foll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *