Directive “retour”: les sénateurs PS dénoncent un texte “inique”

Les sénateurs socialistes ont qualifié jeudi de texte “inique” la directive “retour” sur les sans-papiers adoptée par le Parlement européen, et ont exprimé leur crainte que le gouvernement n’en profite pour “durcir davantage” le droit français.

“Le 18 juin 2008 est un jour à marquer d’une pierre noire pour l’Union européenne”, a souligné le groupe PS au Sénat dans un communiqué. La majorité des députés européens “a donné son blanc-seing à l’institutionnalisation à l’échelle communautaire de l’enfermement des sans-papiers et de la pénalisation du séjour irrégulier”, a-t-il déclaré.

Les sénateurs PS ont affirmé craindre “que le gouvernement saisisse l’occasion de la transposition de la directive pour durcir encore davantage notre droit”.

Ils ont assuré qu’ils continueraient “de s’opposer à la dérive répressive de l’harmonisation européenne du droit des étrangers et demanderont avant toutes choses l’abrogation de cette directive”.

Voir aussi les propos de Harlem Désir repris sur le blog de Sandra Provini : http://sandraprovini2008.blogspot.com/

dont je joins un court extrait : « La majorité conservatrice {du parlement européen} vient de lui faire renoncer à ce rôle concernant les étrangers en adoptant la directive la plus liberticide de l’histoire de l’Union européenne qui autorise une rétention de 18 mois pour des étrangers qui n’ont commis aucun crime, du seul fait d’une situation irrégulière au regard du séjour. Cette directive autorise également les expulsions de mineurs non accompagnés et privera d’accès au territoire européen pendant cinq ans les étrangers expulsés. »

La perte de notre humanisme avec nos sociétés modernes où l’égoïsme, l’individualisme dominent sur la solidarité, la générosité, le partage me rappelle ce que disait Jean-Jacques Rousseau : « … L’homme est bon naturellement et c’est par ces institutions seules que les hommes deviennent méchants… » il dit aussi « … Tous ces vices n’appartiennent pas tant à l’homme, qu’à l’homme mal gouverné… ».

Martial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *