Extraits du point presse du jour du PS…

  • La privatisation de la Poste
  • L’âge de la retraite repoussé à 70 ans par un amendement
  • Soutien aux Rased * de l’Éducation nationale

La privatisation de la PosteM. Guaino a affirmé tout et son contraire sur cette question depuis le week-end, révélant en cela les contradictions du gouvernement. Nous souhaitons que ce débat ne prospère pas et c’est de la bouche du président de la République ou de celle du Premier ministre que nous voulons apprendre l’abandon du projet de privatisation de la Poste.
Il est paradoxal, au moment où les Français font le plus confiance à la Poste, –en témoignent les placements et les souscriptions de livrets A ces dernières semaines-, que le gouvernement ait l’intention de modifier son statut et de baisser la rémunération du livret A. Nous demandons à ce qu’il y ait affirmation par le président de la République que ce soit l’État actionnaire qui joue son rôle pour renforcer la banque postale et les missions de la Poste.

Nous nous interrogeons aussi sur l’appel du président de la République qui demande qu’il y ait un pacte moral avec les banques. Nous ne savons pas ce que cela signifie. Au pacte moral, nous substituons celui du pacte d’actionnaires. La question est moins le rapport moral que nous pouvons avoir avec le fonctionnement du système bancaire, que le rapport de force. Le système de sauvetage bancaire ne comprend pas de contrepartie or c’est ce que nous demandons clairement. Il nous faut la présence de représentants de l’État dans les conseils d’administration avec la possibilité de bâtir de véritables pactes d’actionnaires.

L’âge de la retraite repoussé à 70 ans par un amendement

Drôle de méthode mise en œuvre qui exclut de la discussion les partenaires sociaux, pour privilégier la loi élaborée par amendements votés à la sauvette. L’objectif du gouvernement est clair : continuer à déréguler et à dérèglementer le droit du travail. Qu’on ne vienne pas nous dire que cet amendement s’opère au nom de la liberté, car rien n’interdit à un salarié de travailler après l’âge légal de la retraite. Quand on met en relief cette mesure avec l’autorisation du cumul emploi-retraite, cela sonne comme une nouvelle baisse du niveau des retraites. Il est particulièrement choquant que Nicolas Sarkozy se serve de la crise financière vécue par les Français, pour remettre en cause les droits des salariés et accentuer les reculs sociaux.
Nous souhaitons donc que le gouvernement demande aux parlementaires de revenir sur l’amendement voté en fin de semaine dernière.

Soutien aux Rased * de l’Éducation nationale

Nous tenons à témoigner notre soutien à la communauté éducative dans son ensemble pour les mauvais coups qu’elle doit supporter depuis plusieurs années. Pour ce qui est des « Rased *», ces enseignants qui viennent au secours des élèves les plus difficulté, nous apportons notre soutien aux maîtres « E », « G » et aux psychologues scolaires qui rendent aujourd’hui un service indispensable à l’Éducation nationale pour la prise en charge de ces élèves. Ils font tous les jours la preuve de la réussite de l’action de l’Éducation nationale. 3000 postes risquent d’être supprimés au budget 2009. C’est pourquoi nous dénonçons avec force cette mesure du ministre de l’Éducation nationale.

* Rased : Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté

———————————————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *