La Marseillaise et le drapeau tricolore, pourquoi pas ?, par Evelyne

Il n’y a aucune raison de laisser la Marseillaise et le drapeau français à la droite. A côté des dossiers concrets pour la vie des français, il est normal pour une candidate à l’élection présidentielle qui va, nous l’espérons, incarner la nation, de se réapproprier les symboles de la République et de la nation qui en France ne font qu’une.

En réponse à l’amalgame entre immigration et identité nationale de Nicolas Sarkozy qui laisse penser que l’identité nationale est menacée par l’immigration, il est utile de rappeler la force de notre identité liée à la Révolution Française, la République et la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Si notre hymne crée un malaise pour certains d’entre nous, c’est souvent du fait de son refrain « le sang impur qui abreuve nos sillons ». Ces paroles violentes sont à tort interprétées comme des paroles xénophobes. Ce n’est pas du tout le sens donné à l’époque par les révolutionnaires conquérant leur liberté jusqu’à la mort face aux mercenaires européens mobilisées par l’ancien régime.

Ma fille a étudié ce texte en seconde avec son professeur d’histoire  et a découvert le sens de cet hymne à la liberté, tourné vers le monde entier. Le professeur avait attiré leur attention sur le contresens dont il fait l’objet.

Depuis 2002 et le vote contre la constitution européenne, on sait que les Français ont peur de se diluer dans l’Europe et la mondialisation. Ils sont attachés à la solidarité et veulent préserver leur modèle social. Ils attendent une Europe politique et sociale qui les protège. Pour cela, il est nécessaire de se redire ensemble ce qui fonde notre république française : Liberté, Egalité, Fraternité … et laïcité. C’est le moment d’être au clair sur nos fondations et de nous redire notre fierté d’être Français. Pourquoi pas aussi en chantant la Marseillaise, en connaissant mieux son sens et en arborant le drapeau le 14 juillet ? Le symbolique est aussi un terrain à investir dans une élection présidentielle.

Evelyne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *