Le « Pacte d’avenir de la 6e circonscription » (6) et (7)

Voici les points 6 et 7 du programme de David Dornbusch pour notre circonscription, concernant la démocratie locale et participative, ainsi que l’intercommunalité et le Bois de Vincennes:

6 La démocratie locale et participative

Donner la parole au citoyen sur les questions locales ce sera un de combats majeurs de David Dornbusch. Si le citoyen est surinformé des questions mondiales et des évolutions de l’indice Nikkei, il est en revanche totalement tenu à l’écart des débats locaux. A Vincennes et Saint Mandé particulièrement l’information est cadenassée, le débat n’a pas lieu d’être. Dans la perspective de la modernisation des institutions, David Dornbusch proposera que soient intégrés des éléments relatifs à l’information et la démocratie locale, venant compléter en particulier la loi du 27 février 2002 sur la démocratie de proximité :

Subventions aux médias indépendants locaux, supports d’informations locaux libres et indépendants contrôlés par des tiers de confiance: respect de la loi sur l’affichage d’opinion (panneaux d’expression libre) extension aux forums web etc..

Extension des points de vue d’opposition dans les magazines municipaux etc…, extension des droits de l’opposition, sur le modèle de l’attribution de la présidence de la commission des finances de l’Assemblée à l’opposition parlementaire, on proposera l’attribution de présidences de commissions municipales majeures (finances ou urbanisme) à l’opposition municipale

Conseils de quartier obligatoire pour les communes de plus de 10000 habitants (aujourd’hui 80 000)

Réforme de la Loi de 1901 et proposition sur le statut du bénévole associatif

7 L’intercommunalité et le Bois de Vincennes

La coopération entre les communes est la 3° priorité des habitants que David Dornbusch a interrogés !

La création d’une grande intercommunalité (communauté de communes) du « Bois de Vincennes » regroupant les communes riveraines du Bois de Vincennes, ainsi qu’une partie des communes « sous Bois » – Montreuil, Rosny etc.. qui traiterait des sujets traditionnels – transports en commun, déchets, police municipale, développement économique –

Surtout cette intercommunalité pourrait proposer également à la Ville de Paris de prendre la cogestion du Bois de Vincennes dans une forme de « fermage » moderne pour en faire un vaste « poumon vert » intérieur autour :

de l’environnement (Zoo, Bois)

de la culture (Cartoucherie, Pole culturel de Montreuil)

des loisirs (Lacs)

de l’éducation (INSEP, Zoo)

du sport (Insep, terrain de sport)

Cette intercommunalité de plusieurs centaines de milliers d’habitants sera enfin à même de parler d’égal à égal avec la mairie de Paris et d’avancer sur plusieurs problèmes locaux (porte de Vincennes, avenue de Paris etc..)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *