Les socialistes rassemblés à Rezé

Le grand meeting du 27 mai pour la région Ouest a marqué une étape supplémentaire dans la mobilisation des militants socialistes pour les élections européennes. Les discours de Ségolène Royal et de Martine Aubry ont conjointement appelé à un réveil démocratique autour des valeurs de la gauche:

-« Le pire, c’est que ceux qui aujourd’hui ne veulent pas venir voter sont les principales victimes de l’Europe libérale: les ouvriers licenciés, les familles basculées et les jeunes sans avenir. (…) Si l’Europe se fait sans les peuples, elle se fera contre les peuples. Et c’est pourquoi chaque voix qui manque est une voix donnée à la droite, qui veut que rien ne change (…) Les voilà les repères de cette droite dite décomplexée et dite moderne: individualisme, avidité, brutalité, imposture, populisme et démagogie. » (S. Royal)

-« Oui, cette campagne est difficile, parce que nous n’avons pas d’adversaire qui veuille parler de l’Europe. (…) Pour eux, c’est une sanction d’aller sur les listes européennes, pour nous c’est une mission. (…) La droite ne veut pas qu’on parle du bilan du libéralisme. (…) Au moment où on devrait se serrer les coudes face à la crise, on divise les Français, on leur fait peur. (…) La vérité c’est que sur la sécurité comme sur le modèle social, par idéologie la droite a cassé tout ce qui marche. » (M. Aubry)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *