Protéger le fonctionnement démocratique des institutions

ps-2009-091

Tandis que l’UMP reste muette dans son programme de campagne sur la question des lobbys, la proposition 25 du Manifeste du PSE aborde clairement le sujet au niveau européen, témoignant ainsi d’une véritable volonté politique pour ce qui est de la préservation de l’espace démocratique face aux intérêts privés:

« La démocratie, la transparence et la responsabilité doivent être les pierres angulaires de toutes les réformes des institutions européennes. Nous proposons notamment de renforcer la transparence en obligeant les lobbyistes et les agences de lobbying à s’enregistrer comme tels auprès des instances communautaires, à rendre compte précisément de leurs interventions, des groupes ou institutions pour lesquels ils agissent et de tous les contacts qu’ils ont avec les élus, les divers services et l’ensemble des représentants officiels. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *