Réactions aux déclarations d’Emmanuelle Mignon sur les sectes

Jean-Christophe Cambadélis député de Paris :

Les déclarations d’Emmanuelle Mignon sont un vrai problème.

En considérant que les « sectes sont un non problème » et que la liste établie en 1995 par la commission parlementaire d’enquête sur les sectes, « est scandaleuse », Emmanuelle Mignon prend une position sans précédent en faveur des mouvements sectaires, et notamment de l’église de scientologie.

Ces déclarations de la directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy s’ajoutent aux ambiguïtés du chef de ‘Etat sur le sujet qui, dans son livre « La République et les religions », dénonçait les « amalgames » entre les sectes et les « nouveaux mouvements spirituels ». Là trop c’est trop, le président de la République doit immédiatement revenir sur les déclarations de madame Mignon !

Ségolène Royal dénonce des propos « totalement irresponsables »

La République française est laïque et le gouvernement doit mettre un terme aux « dérapages », a déclaré jeudi Ségolène Royal après la publication des propos de la directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy sur les sectes.

« Je pense que ce sont des propos totalement irresponsables (…) La République française qui est une République laïque doit impérativement lutter contre les sectes », a souligné la présidente de Poitou-Charentes sur France 2.

« Il faut que le gouvernement redevienne sérieux. On voit aujourd’hui des dérapages sur tous les sujets. On peut se demander d’ailleurs quelle est la légitimité de l’auteur de ces propos », a-t-elle poursuivi.

« On ne sait plus qui gouverne », a estimé Ségolène Royal. « Est-ce que ce sont les conseillers, est-ce que ce sont les ministres (…) A tous les niveaux de l’Etat, il est temps que l’ordre républicain revienne ».

Selon TF1 hier soir, VSD a confirmé les propos de la conseillère Emmanuelle Mignon malgré son démenti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *