Un programme salutaire

Saluons ici l’initiative de Brigitte Arthur, conseillère municipale Verte de la liste « Saint-Mandé, ouvrons l’avenir », à l’origine de l’adhésion de notre commune au programme de l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF) baptisé « L’abeille, sentinelle de l’environnement ». Ce programme rencontre un écho grandissant dans notre pays: le Langedoc-Roussillon, première collectivité territoriale associée (dès décembre 2005), a depuis été rejoint par 4 autres régions (dont l’Ile-de-France en mars 2008), 2 conseils généraux et plusieurs grandes villes (Nantes, Lille, Besançon, Montpellier). A Saint-Mandé, les six ruches installées ce matin viennent, outre leur fonction environnementale de premier plan, redonner un peu de vie et de gaieté à la bien morne tranchée du RER A. Quelques grammes de légèreté qui contrastent avec la tendance « monumentale » à laquelle la mairie nous a hélas trop souvent habitués dans ses choix d’aménagement urbain (voir les énormes pots de l’avenue de Paris ou le récent jardin Alexandra David-Néel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *