10 soldats français morts, pourquoi ?

Les premières réactions du PS :

Julien Dray, porte-parole, dans un communiqué : « Nous nous inclinons devant la mémoire des soldats tombés au combat, et sommes solidaires de tous les militaires français actuellement engagés sur des terrains d’opération extérieurs difficiles.« 

François Hollande, premier secrétaire, dans un communiqué : « Quels sont les buts de cette guerre ? Combien de forces faudra-t-il pour arriver aux objectifs fixés ? Quel est le bilan de l’action militaire et de la reconstruction engagée depuis 2001 ? Autant de questions qui méritent une réponse rapide. A ce stade, la convocation des commissions Affaires étrangères et de la Défense de l’Assemblée nationale et du Sénat, devient une urgence.« 

Propos de Martial (aidé par l’article de Rue 89 de ce jour (http://www.rue89.com/explicateur/la-guerre-en-afghanistan-a-t-elle-encore-un-sens) :

Le nombre de tués au sein de la coalition internationale n’a fait que croître d’année en année :

  • 2001 : 12 tués
  • 2002 : 68 tués
  • 2003 : 57 tués
  • 2004 : 58 tués
  • 2005 : 130 tués
  • 2006 : 191 tués
  • 2007 : 232 tués
  • 2008 : 183 tués depuis le 1er janvier 2008

Côté français, y compris les dernières pertes, 24 soldats sont morts depuis 2001.

Durant les cinq premiers mois de 2008, la Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan a fait état de 698 civils tués.

Les talibans occupent aujourd’hui plus de la moitié du territoire afghan ; doit-on laisser faire, doit-on partir. Si on part (français et les autres) on permet de nouveau aux talibans de prendre le pouvoir et de rétablir la charria avec tous ses excès qui nous révoltent tant.

Mais aujourd’hui les talibans gagnent, avancent ; les forces afghanes avec l’aide international n’arrivent pas à les contenir. Doit-on quitter l’Afghanistan, se sauver ?

Doit-on les laisser se débrouiller et … subir ?

Je me considère personnellement citoyen du monde et pour moi tout humain qui souffre doit être aidé par les autres humains dans un ordre juste ; la solidarité, l’entraide doivent accompagner les moments de compassion. C’est vrai qu’il existe d’autres pays où la charria est appliquée et on laisse faire, ce ne peut être une excuse…

Je pense que la France doit participer aux décisions des institutions internationales (et non aux seuls souhaits des USA), mais pour cela il faut aussi que ces institutions soient à la hauteur de leurs missions pour maintenir un « Ordre mondial juste » – et actuellement ce n’est pas le cas.

Il faut porter haut l’exigence de justice et des Droits de l’Homme en France, oui, en Europe oui mais aussi dans le monde. En tant que socialiste, humaniste c’est, je crois, un de nos objectifs.

Comme nous tous, je suis triste pour ces soldats disparus (en mission d’assistance) et leur famille mais je suis aussi triste devant l’avenir du peuple afghan (si l’assistance internationale part) notamment de ces femmes premières victimes de la charria prônée par les talibans.

Pas simple…

———————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *