François Hollande défend l’utilité d’un plan de relance de l’économie

François Hollande appelle à la mise en place d’un vaste plan de relance pour  sortir de la crise économique actuel, soit « exactement le contraire » de ce qu’a décidé le gouvernement.

Le Premier secrétaire du PS critique l’inaction de François Fillon, qui n’a pas annoncé de nouvelles mesures lundi à l’issue d’une réunion de crise organisée à Matignon.

« Si Fillon n’a pas pris de décision, c’est qu’il n’y a plus rien dans les caisses de l’Etat », précise-t-il. « Cela fait six ans que la même équipe est au pouvoir et si des réformes avaient pu avoir des effets heureux, nous les verrions ».

« Le risque de récession est là » car « la conjonture internationale est difficile », c’est pourquoi « nous devons retrouver des marges de manœuvre et faire un plan de relance », annonce François Hollande.

« Soutenir les investissements des entreprises par une réforme de l’impôt sur les sociétés »,  « Stimuler l’innovation technologique, en utilisant l’épargne des Français », et améliorer le pouvoir d’achat des ménages « à travers une augmentation d’allocation de rentrée scolaire et la mise en place, plus rapide, du chèque transport » sont ses propositions pour relancer l’économie.

« Ce plan serait financé par une remise en cause de certaines mesures du paquet fiscal » ; « Cela fait un an qu’il a été adopté: s’il avait eu des effets considérables, nous les constaterions », précise-t-il.

« Même si je prends la part de la situation internationale, la France a une particularité dans cette crise. Déjà, elle est le seul pays européen avec un déficit commercial aussi élevé. Ensuite, nous avons moins de croissance que les autres. Enfin, le déficit de nos administrations publiques est plus élevé que chez nos partenaires. Sarkozy et Fillon sont donc obligés de faire de la communication car ils n’ont plus rien dans leur musette. » Conclut-il.

Issus d’un entretien publié dans Le Parisien.

——————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *