« 2030, le krach écologique », à lire

Geneviève Férone vient de sortir un livre intitulé 2030, le krach écologique. Présidente-fondatrice d’ARESE, la première agence française de notation sociale et environnementale des entreprises cotées, elle est aujourd’hui directrice du développement durable du groupe Veolia Environnement. Son propos tient donc la route

Le front climatique, le front énergétique, le front de la croissance et le front démographique vont se télescoper exactement à la même date. Le changement climatique est une dérive sans retour. Qui en est le premier responsable ? Notre consommation d’énergies fossiles, dont le pétrole, qui provoque l’émission de gaz à effet de serre.

Geneviève Férone pose dans cet essai clair et tranché une série de questions économiquement incorrectes. Comment nous orienter au plus vite vers des énergies propres et renouvelables ? Aurons-nous le temps de les financer et les développer à une échelle industrielle pour couvrir les besoins en énergie de 7 milliards de personnes en 2030 ? Faut-il généraliser la taxe carbone? Comment faire basculer des géants économiques tels que l’Inde et la Chine, dont les intérêts sont divergents des nôtres, vers une nouvelle gouvernance ? Faut-il attendre une quelconque aide de la décroissance ? La foi dans le progrès technologique nous sauvera-t-elle ?

Ce livre interroge vraiment et met parfois à mal mes propres convictions. Ce que je retiens déjà c’est que la première pénurie est le temps… alors prenez le temps de le lire, en peu de temps nous avons une bonne vision, à mon avis, sur une situation tout de même angoissante.

Martial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *