Dans quel pays vit-on ?

15 milliards de cadeaux fiscaux pour qui ? Pour les plus aisés, les plus munis !

Plus de 5 milliards de perte pour une grande banque nationale… Ce n’est pas grave car elle fera encore des bénéfices…

Mais pour les plus démunis… Quand verra-t-on l’augmentation de leur pouvoir d’achat ? Ils n’ont qu’à travailler plus, nous dit-il… Les petits retraités ? Les Rmistes ? (Je crois qu’ils aimeraient tout simplement travailler), les smicards à contrat partiels ? Etc. etc. etc.

En revanche pour payer ils ne seront pas oubliés…

Le gouvernement confirme la hausse de la TVA

Communiqué du Bureau national

Éric Woerth, ministre du budget et des comptes publics, a confirmé hier que le gouvernement prévoit une forte augmentation de la TVA dès les élections municipalités passées. S’appuyant sur le rapport Attali et l’agenda fixé par le président de la République, il indique que la TVA « sociale » entrerait en vigueur d’ici à la fin du semestre.

Cette déclaration valide les mises en garde du Parti socialiste et atteste de l’imminence de l’adoption d’un plan de rigueur pour financer les 15 milliards d’euros de cadeaux fiscaux et équilibrer un budget bâti sur des hypothèses de croissances irréalistes.

À la veille des élections, les masques tombent. Les choix de l’UMP sont clairs : d’un côté, 15 milliards de cadeaux fiscaux pour les plus aisés ; de l’autre, une hausse de TVA, de la CSG, du CRDS et la mise en place des franchises médicales pour tous les ménages, une baisse du pouvoir d’achat pour les 13 millions de retraités… C’est donc bien la majorité des Français qui paiera les cadeaux faits à la minorité la plus aisée.

Pour le Parti socialiste, il est urgent d’agir en faveur de la revalorisation du pouvoir d’achat des catégories moyennes et populaires.

Il réclame d’une part l’annulation du paquet fiscal aussi injuste qu’inutile, et d’autre part l’utilisation des marges de manœuvres ainsi dégagées pour mettre en place des mesures d’urgence en faveur du pouvoir d’achat (revalorisation immédiate de 5 % des petites retraites, rattrapage des traitements de la fonction publique, chèque transport, diminution de la TVA sur les produits de première nécessité, respect de la loi sur le logement social).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *