Extension du tramway

La Commission nationale du débat public (CNDP) a décidé d’organiser un débat public sur le projet d’extension du tramway à Paris, à l’est et à l’ouest.

Elle s’est fondée sur le caractère national du projet, ses liens avec de nombreuses opérations de requalification urbaine situées sur le territoire de la Ville de Paris et des communes voisines.

L’objectif du débat public est d’assurer l’information et la participation du public compte tenu de ses conséquences potentielles sur le cadre de vie et les conditions de vie quotidienne de la population. La CNDP a confié l’animation du débat à une commission particulière du débat public (CPDP). Tous ceux qui le souhaitent pourront s’informer et donner leur avis sur le projet.

Cette opération, enjeu majeur des politiques municipale et régionale, porte les objectifs suivants :

  • répondre à un besoin croissant de desserte performante en rocade ;
  • améliorer le maillage des transports collectifs. Le projet contribuera notamment à un report modal significatif en faveur des transports en commun ;
  • améliorer la desserte locale à Paris et dans les communes limitrophes. Le tramway facilitera les trajets en rocade (notamment de banlieue à banlieue) et contribuera à développer l’utilisation des transports en commun dans les communes limitrophes ;
  • améliorer l’accessibilité des transports urbains et des cheminements. Le tramway en site propre permettra des montées et descentes aisées des piétons et un accès plus facile pour les personnes à mobilité réduite (PMR) ;
  • réaménager le paysage urbain et la répartition de l’espace. Le projet contribuera à la réunification des quartiers séparés par le boulevard périphérique. Le patrimoine construit et la ceinture verte de Paris seront préservés et valorisés. Le patrimoine arboré sera valorisé. L’attractivité des commerces des quartiers et la vie locale seront renforcées. La qualité de vie sera améliorée.

Ce projet s’inscrit dans la politique de développement durable de l’agglomération parisienne, portée par la Ville de Paris et le Conseil régional d’Ile-de-France.

Le dossier complet du débat peut être consulté à la mairie de Saint Mandé ; n’hésitez pas à aller noter vos remarques et avis.

Il est évident qu’à l’heure où le baril de pétrole dépasse 130 $ et où l’avenir de l’être humain est inquiété par le réchauffement climatique ; le développement des transports en commun devient une priorité presque obligatoire.

Martial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *