L’avenir de la planète dans les finalités fondamentales des socialistes

L’atelier débat du pôle écologique du PS tenu samedi 12 avril et consacré à la refonte de la déclaration de principes du Parti socialiste a fait salle comble. L’ambiance des échanges était à la fois grave et sereine.

En présence d’Alain Bergounioux, secrétaire national responsable de la commission de travail « déclaration de principes », des parlementaires (notamment Christophe Caresche député de Paris, Philippe Plisson député de Gironde, Philippe Tourtelier député d’Ille et Vilaine, responsables fédéraux, militants, et même des sympathisants de toutes sensibilités et de différentes régions ont su débattre au fond. Ils ont convenu que la nouvelle déclaration de principes du PS, dont la durée de vie serait vraisemblablement d’une quinzaine d’années, devrait traduire la réelle et profonde prise en compte par le PS de la crise écologique et de ses conséquences sur les sociétés humaines.

Parmi les thèmes sur lesquels l’atelier attire l’attention figurent la question du mode de développement : il s’agit de substituer à l’actuelle conception de la croissance un nouveau modèle économe et sobre dans l’usage des ressources naturelles et qui favorise la régénération des éco systèmes, condition du développement des sociétés humaines.

Dans le domaine du progrès humain, l’atelier appelle le PS à faire pleinement sien le principe de précaution, en tant que vecteur d’innovation et de recherche. Il demande enfin au PS de placer sur le même plan la conquête de nouveaux droits économiques, sociaux et environnementaux, qui constituent trois faces indissociables de l’action des socialistes pour les générations d’aujourd’hui et de demain.

Le pôle écologique attire toutefois l’attention des instances nationales du PS sur le risque que le texte de la déclaration de principes qui sera proposé en mai au débat et au vote des militants contienne des éléments potentiellement contradictoires, derrière un apparent consensus.

Pour prévenir ce risque, le pôle écologique, se prépare, dans le respect total des statuts du PS, à proposer à ses sympathisants, de porter, le cas échéant et le moment venu, des amendements au texte de la déclaration de principes dans le cadre des débats des sections et fédérations socialistes fin mai et début juin.

Le pôle reste toutefois en contact étroit avec la commission nationale de la rénovation chargée de présenter au bureau national du PS fin mai le texte de la nouvelle déclaration de principes.

Propos de Martial :

Si le PS accélère sa prise en compte du désordre écologique maintenant attendue, il est absolument important que la totalité des responsables politiques de gauche comme de droite, d’Europe comme ailleurs s’investissent totalement dans la recherche de solutions rapides et efficaces. Il est maintenant admis par une très grande majorité de scientifiques qu’en plus de toutes les pénuries annoncées liées certes au changement de climat mais aussi à l’exploitation irraisonnée des ressources naturelles (matières premières et agricoles), la pénurie évidente devient celle aussi du temps… il y a vraiment urgence.

Voir aussi « Pour un Parti Socialiste, écologiste et solidaire » par Bruno Rebelle sur le blog de Sandra Provini : http://sandraprovini2008.blogspot.com/

———————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *