Les violations des droits de l’homme s’aggravent en Syrie

Le comité de la déclaration de Damas en France, qui milite pour la libération des prisonniers politiques en Syrie, organise un rassemblement qui aura lieu du 1er au 8  février de 17h à 19h, place de la Sorbonne à Paris.Le Parti socialiste apporte son soutien à cette initiative et rappelle son engagement auprès des démocrates et défenseurs des droits de l’Homme en Syrie qui militent pacifiquement pour un changement démocratique dans ce pays.

Les violations des droits de l’homme s’aggravent en Syrie. À l’heure actuelle, 11 signataires de la déclaration de Damas, militants politiques, écrivains, avocats et médecins, sont emprisonnés arbitrairement. L’état de santé de certains prisonniers, notamment de Riad Seif, est préoccupant.

Le Parti socialiste condamne la vague d’arrestation qui s’abat sur les membres du conseil national chargé de faire appliquer la déclaration de Damas et demande la libération immédiate et sans condition de Riad Seif et de tous les prisonniers d’opinion.

Communiqué de Pierre MOSCOVICI
Secrétaire national aux relations internationales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *