Première réaction après l’opération « judiciaire/spectacle » à Villiers-le-Bel ce matin

Ségolène Royal a dénoncé une volonté d' »influencer l’opinion » et de « faire peur » en période électorale, au matin d’une vaste opération policière dans différentes cités du Val-d’Oise dans le cadre de l’enquête sur les émeutes qui avaient eu lieu à Villiers-le-Bel les 25 et 26 novembre derniers.

« Quand des caméras accompagnent des opérations policières massives en période municipale, je pense en effet que c’est une façon d’influencer l’opinion, de vouloir faire peur », a déclaré l’ancienne candidate socialiste à la présidentielle sur France-Inter.

Selon elle, « le président de la République en revient aux vieux réflexes de politique spectacle sécuritaire parce que là où il échoue sur le plan économique et social, il veut faire croire qu’il continue à maîtriser les choses sur la question de la sécurité, ce qui n’est pas le cas ».

Elle constate dans cette opération spectacle « un dysfonctionnement grave de la République » au motif que « s’il y a des interpellations à faire, elles peuvent parfaitement avoir lieu individuellement et à l’abri du système médiatique ».

En conclusion elle a appelé les Français à « sanctionner par le vote ce type de manipulation ».

——————————–

Environ vingt personnes, âgées de 19 à 31 ans, ont été interpelées lundi matin ces suspects sont déjà connus des services de police notamment pour des violences et des agressions. Fallait-il donc faire ce spectacle qui risque, de plus, de réactiver une haine latente dans les autres cités difficiles ? Peut-on s’empêcher de croire que c’est plus une opération de communication qu’une opération de justice ? Cette opération ne veut-elle pas cacher « médiatiquement » les échecs que rencontrent actuellement le gouvernement ? Je vous laisse trouver les réponses…

Propos de Martial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *