Tout se joue dimanche !

Comme à la veille du premier tour, ce blog s’interrompt jusqu’à dimanche 20h. Mais la lecture et les commentaires restent bien sûr autorisés pendant tout le week-end.

Pour que personne n’oublie que rien n’est joué, voici l’ultime message de notre candidate en vidéo : http://videos.desirsdavenir.org/index.php?groupe=4&video=546 et en partie transcrit ci-dessous.

Ségolène Royal appelle les Français à « ne pas se laisser matraquer par les sondages »

Lorient, 4 mai 2007, AFP :

« J’appelle les électeurs à ne pas se laisser matraquer par les sondages comme depuis des mois. Il y a encore 15% d’indécis de chaque côté, c’est-à-dire 30% de personnes encore qui s’interrogent. Je dis aux électeurs : venez voter massivement. Ne vous laissez pas matraquer, ne vous laissez pas intimider, ne vous laissez pas démobiliser », a déclaré Ségolène Royal à la presse lors d’un déplacement vendredi à Lorient.
« Venez voter massivement dimanche prochain pour que ça change et pour que la morale publique l’emporte », a ajouté Mme Royal, accompagnée du député-maire de Nantes Jean-Marc Ayrault et du président de la région Bretagne Jean-Yves Le Drian.
Mme Royal s’exprimait juste avant de tenir une réunion publique à Lorient, première d’une série de quatre étapes dans la journée en Bretagne. Deux mille personnes étaient rassemblées au palais des sports selon les journalistes présents, trois mille selon les organisateurs.
La candidate y a lancé un message aux « indécis » : « qu’ils ouvrent les yeux, qu’ils voient qu’aujourd’hui (c’est) le dernier combat de la vérité contre toutes les formes d’affabulations et de mensonges. C’est le combat de la morale publique contre un certain nombre de déformations de la réalité, c’est le combat des sans-voix, des gens qui subissent la précarité et les bas salaires contre un candidat qui veut donner encore davantage à ceux qui ont déjà beaucoup, avec des réformes comme le bouclier fiscal ».
Il faut « faire en sorte que la vérité, la morale publique, la volonté de renouveau l’emportent », a-t-elle dit. « Moi, je n’ai pas besoin d’adversaires imaginaires, je n’ai pas besoin de m’en prendre à Mai 68, à certains passages de l’Histoire de France ».
Elle a ironisé sur le camp de l’UMP qui voit la victoire approcher dimanche: « Je les vois déjà se disputer pour le poste de Premier ministre ».
Dans la salle, elle s’en est prise à nouveau au « matraquage des sondages (…) complaisamment relayés par les médias amis du pouvoir ».

Lorient, AP :

« Il y a encore de l’espoir », s’est enflammée vendredi Ségolène Royal à son arrivée à Lorient, dénonçant le « matraquage par les sondages » qui la donnent largement battue et l' »arrogance » de Nicolas Sarkozy. « J’appelle les électeurs à ne pas se laisser matraquer par les sondages comme depuis des mois. Il y a encore 15% d’indécis de chaque côté, c’est-à-dire 30% des personnes encore qui s’interrogent et je dis aux électeurs : ‘venez voter massivement, ne vous laissez pas intimider, ne vous laissez pas matraquer, ne vous laissez pas démobiliser' » , a exhorté la candidate socialiste à son arrivée au Parc des sports de Kerdavic à Lorient (Morbihan), étape de son dernier déplacement de campagne en Bretagne. « Les sondages sont faits de telle façon à démobiliser les électeurs, puisque jamais ils ne sont accompagnés de la précision sur le nombre d’indécis », a-t-elle souligné. « Il y a donc encore de l’espoir », s’est-elle emportée, très remontée, invitant les indécis à « ouvrir les yeux » et à « regarder ce qui se passe ». « Nous pouvons gagner, nous allons gagner. » « Quand j’entends la droite dire ‘les carottes sont cuites’, je trouve ça indécent. Je dis aux électeurs: ‘c’est à vous de décider, ce n’est pas aux sondages' », a-t-elle pesté. « Battons-nous pour que nous puissions gagner dimanche prochain et comme ça ils n’aurons pas besoin de se battre entre eux pour savoir qui sera Premier ministre », a-t-elle lâché, dans un rire ironique.

Une fois à la tribune, Ségolène Royal a renouvelé cet appel : « ne vous laissez pas matraquer par les sondages, ne vous laissez pas démobiliser par les sondages, comme à chaque fois, à chaque élection, complaisamment relayés par les médias amis du pouvoir », a-t-elle plaidé devant 3.000 personnes qui l’ont soutenue en sifflant les sondeurs. Nicolas Sarkozy « qui se prétend le candidat du peuple, eh bien qu’il sache que c’est le peuple français qui va décider demain du visage de la France ».

La candidate socialiste a montré du doigt l' »arrogance » de son rival UMP « qui consiste à dire aux gens: ‘ce n’est pas la peine de vous déranger' ». « Je lance un appel à la citoyenneté, je lance un appel au sursaut, je lance un appel aux valeurs ».

« Ouvrez les yeux! », a-t-elle demandé aux Français. Ce scrutin est « le combat de la vérité contre toutes les formes d’affabulations et de mensonges », « le combat de la morale publique contre un certain nombre de déformations de la réalité », « le combat des sans-voix », « le combat des gens qui subissent aujourd’hui la précarité et les bas salaires, contre un candidat qui promet de donner encore davantage à ceux qui ont déjà beaucoup, avec des réformes comme le bouclier fiscal », a-t-elle tonné.

Elle a présenté Nicolas Sarkozy comme « le candidat soutenu par Berlusconi, par Aznar et par Bush », le « candidat des grandes fortunes » et « du MEDEF », qui n’a « cessé de flatter ce qu’il y a de plus sombre dans la personne humaine et n’a cessé d’attiser toutes les formes de peurs ou de revanche ». A cet égard, elle a relevé le « lapsus incroyable » de son rival lors de leur duel télévisé : « Demain, ce sera en pire ».

FAISONS EN SORTE QUE « DEMAIN CE NE SOIT PAS EN PIRE » !

Un commentaire

  1. lettre ouverte aux val de marnais de la VIéme circonscription

    Bonjour Amis (es) de Fontenay sous Bois, Vincennnes, Saint Mandé.
    Je vous présente mon site Internet, je suis candidat du Front National pour les prochaines élections législatives pour la VIème circonscription du Val de Marne :

    http://gerardmargallefn94.hautetfort.com/

    sur mon blog sera diffusé toute l’actualité sur ma campagne ; mes interventions sur le terrain et cela au Service de la France et des Français !!!
    La France a été gouvernée pendant plus de 30 années par des incapables : qui n’ont pensé qu’à leur statut de privilégié, sans penser un seul instant au sort désastreux laissé au Peuple de FRANCE.

    JE DIS STOP !
    STOP A LA DROITE ET A LA GAUCHE !
    STOP A LA MONARCHIE DE L’UMPS !
    Assez de ces jeunes sans avenir !
    Assez de ces Bac + 5 aux chômages !
    Assez de ces délocalisations massives en Europe et en Asie !
    Stop à la marchandisation des êtres humains !
    Assez de cette immigration massive et incontrôlée !
    Stop à la protection des délinquants multi récidivistes !
    Assez à l’impunité et aux zones de non droit !
    Rétablissons nos frontières nationales et taxons les produits importés !
    Stop à cette insécurité permanente et immorale sur l’emploie et le logement !

    Les Français doivent se sentir bien et chez eux sur cette belle terre de FRANCE !

    Voici les thèmes principaux qui feront ma campagne auprès de tous, militants , sympathisants et val de marnais intéressés par nos idées exprimées au cours de cette campagne .

    Je serai à l’écoute de tous et mes semaines à venir ,vous seront totalement réservées .

    Vive le Front national et VIVE LA France

    Votre candidat aux législatives 2007 . Gerard MARGALLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *