Vigilance, vigilance …

Un système financier en voie de décomposition :

La chute de Bear Stearns, cinquième banque d’affaires des Etats-Unis, a soudainement accéléré la décomposition d’un système financier qui n’en finit pas de digérer ses excès. Alors qu’il y a une semaine, son PDG Alan Schwartz déclarait que Bear Stearns ne connaissait « aucune pression sur ses liquidités et encore moins une crise de liquidités », la prestigieuse maison, vieille de 87 ans, s’est effondrée en trois jours. Ses premières conséquences réelles commencent à se faire sentir brutalement. Au lendemain de son rachat par JP Morgan, Bear Stearns a exprimé l’intention de se séparer de 7 000 salariés, soit la moitié de ses effectifs. Que va-t-il se passer maintenant?

La crise, on le sait, vient du secteur immobilier. Ici, des courtiers sans scrupule ont accordé des prêts léonins à des ménages qui n’avaient pas les moyens de devenir propriétaires de leurs maisons.

Cette spirale baissière a également affecté tous les titres financiers qui avaient été construits à partir des crédits immobiliers. Les actifs des banques et de tous les investisseurs les plus exposés à l’immobilier ont ainsi fondu comme neige au soleil. Voilà comment le château de cartes a été ébranlé.

La crise, comme nous le dit Michel Aglietta, professeur de sciences économiques à Nanterre, est dans ses mécanismes et ses effets cumulatifs, aussi grave que celle de 1929.

Extraits d’un sujet issu de Rue89 (http://www.rue89.com/2008/03/20/michel-aglietta-une-crise-aussi-grave-que-celle-de-1929)


Propos de Martial :

Il est évident que les forces politiques de gauche ainsi que les syndicats doivent être absolument vigilants sur la réaction des « puissants économiques » dans les semaines voire les jours à venir. Il y a un risque énorme que les victimes de ces évènements soient encore les plus défavorisés, les couches modestes et moyennes de la société. Les dominants actuels sont organisés, ont les pouvoirs (presque tous) entre les mains ; ils vont protéger leurs avoirs, leurs fortunes en demandant aux autres de se serrer la ceinture cela va s’appeler « plan de rigueur » augmentation des taxes fiscales (même si c’est caché sur d’autres termes…) etc etc .

Il faut impérativement que tous ceux qui placent l’Homme avant l’Argent, le portefeuille gonflé, se mobilisent en s’investissant dans les forces de gauche.

Pour ceux qui sont proches du Parti Socialiste avec sa diversité, son humanisme n’hésitez pas à le rejoindre, n’hésitez pas à participer. Vous pouvez adhérer en ligne (20 euros) sur le site du PS : http://adherer.net/perl/getHtml.pl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *